mardi 26 septembre 2017
Mon compte
Vous n'êtes pas identifié
.
Paiement en ligne sécurisé par e-transaction du Crédit Agricole
Panier littéraire
Le panier est vide
Le Rêve de Sonja (Louise L. Lambrichs)

Louise L. Lambrichs

Le Rêve de Sonja

roman

EditeurLa rumeur libre

CollectionLa Bibliothèque

Date de parution09/2013

ISBN/code barre978-2-35577-052-4

Format (mm)141 x 192

ReliureDos carré collé, cahiers cousus

Nombre de pages288

Poids336 g

Prix 20,00 €
Feuilleter

Avec son art consommé du roman, Louise L.Lambrichs fait d'un plateau de télévision un théâtre de marionnettes, avec sa tonalité de fausse naïveté et de persiflage des personnages et du décor, où, en contrepoint, elle nous capte par l'actualité et l'intensité des dialogues. Au travers de ce rêve se trouve l'Europe du drapeau bleu étoilé, qui n'en finit pas de déchaîner les passions, hantée par son passé aux cent drapeaux, aux siècles de guerres, de famines et d'horreurs. Le rêve de Sonja bouscule le vertige de cette épreuve en cherchant à ouvrir un débat inédit et nous dévoile une Europe qui se démène avec son destin.

(4ème de couverture)

Le rêve de Sonja est celui d'une jeune fille de parents serbo-français, amoureuse d'Adam, un jeune camarade de classe. Lorsque ses frères apprennent qu'il est musulman, ils lui interdisent de le fréquenter. Bien que sa famille serbe n'ait pas de sang sur les mains, ses parents ont soutenu Milosévic à une certaine époque et la tragédie de la guerre dans l'ex-Yougoslavie a laissé des blessures profondes. Sonja se confie à Adam, qui à son tour, la quitte aussitôt qu'il apprend qu'elle est serbe, arguant du fait qu'il ne peut pas fréquenter une famille ayant soutenu un pouvoir génocidaire. Tous réagissent à l'étiquette, sans se connaître ni chercher à en savoir davantage. Et voilà Sonja prise entre deux feux dans une banlieue de l'amour, en bisbille avec sa famille et en rupture avec son amoureux. Pour conserver l'amour de son entourage, devra-t-elle souscrire aveuglément aux délires ethno-nationalistes et négationnistes qui ont entraîné un grand nombre de serbes, mais pas que des serbes, dans une folie meurtrière dont le monde a été témoin ? Ou bien va-t-elle pouvoir s'affranchir de ces catégories aliénantes pour tenter de faire sa vie aussi librement que possible ?
Avec son art consommé du roman, Louise L.Lambrichs fait d'un plateau de télévision un théâtre de marionnettes, avec sa tonalité de fausse naïveté et de persiflage des personnages et du décor, où, en contrepoint, elle nous capte par l'actualité et l'intensité des dialogues. Le rêve se fraye un chemin dans cette parole publique d'une démocratie d'opinion avec son cortège d'artifices et d'ironie, où science, dieu et histoire sont cadencés par les jingles et les paillettes du sponsor Joubly.
Au travers de ce rêve se trouve l'Europe du drapeau bleu étoilé, qui n'en finit pas de déchaîner les passions au fil des crises économiques et des élections, hantée par son passé aux cent drapeaux, aux siècles de guerres, de famines et d'horreurs. Aux prises avec l'écriture des premières pages de son histoire, l'Europe bataille avec un crime qui ne trouve pas de nom, dénié, toujours impensé et l'inconscient qui frappe à sa porte. Le rêve de Sonja bouscule le vertige de cette épreuve en cherchant à ouvrir un débat inédit et nous dévoile une Europe qui se démène avec son destin.

Andrea Iacovella

Les lecteurs qui ont sélectionné cet ouvrage ont également commandé