mardi 25 septembre 2018
Mon compte
Vous n'êtes pas identifié
.
Paiement en ligne sécurisé par e-transaction du Crédit Agricole
Panier littéraire
Le panier est vide

À compter du 29 août 2018 les connexions sont cryptées pour la sécurité de vos paiements.

Œuvres Poétiques Tome 2 (Sylvestre Clancier)
Œuvres Poétiques Tome 2 (Sylvestre Clancier)

Sylvestre Clancier

Œuvres Poétiques Tome 2

EditeurLa rumeur libre

CollectionLa Bibliothèque

Date de parution06/2018

ISBN/code barre978-2-35577-104-0

Format (mm)141 x 192

ReliureCahiers cousus, couverture avec rabats

Nombre de pages554

Poids638 g

Prix 25,00 €
Feuilleter

Ce volume contient la réédition d’Anima mia, Tensing, 2014 (épuisé), sans la première partie « L’Esprit du jour » publiée dans Œuvres poétiques Tome III, et la réédition intégrale des ouvrages suivants:
– L’Herbier en feu, Proverbe, 1994;
– Écritures premières, avec des illustrations d’Anne Ar Moal, L’Improviste, 2004;
– L’Éternel Éphémère des visages et des corps, Prodromus, 2005;
– Anima Mia, Tensing, 2014;
– Le Présent composé, Proverbe / Écrits des Forges, 1996;
– L’Âme alchimiste, Proverbe, 2003;
– La Mémoire improbable, Henry / Écrits des Forges, 2010;
– Un jardin où la nuit respire, Phi / Écrits des Forges, 2008.

(4ème de couverture)

Qu’est-ce qu’une vie ? Comment le passé imprègne-t-il le présent ? Peut-on déchiffrer la complexité du monde et celle de notre présence ? Et quelle est cette quête qui nous porte le long de notre existence ? Ce sont là quelques-unes des interrogations qui traversent l’œuvre poétique de Sylvestre Clancier. Abyssales, elles ne seront cependant jamais abordées sans une sérénité qui caractérise ce parcours d’une extrême cohérence élaboré patiemment depuis plus d’une quarantaine d’années. Sans rien perdre de sa profondeur et de son intensité, cette écriture a le don très rare d’une légèreté, comme si elle était depuis toujours parvenue à cette apesanteur faite de grâce et de douceur qui ouvre au véritable regard intérieur, celui qui accueille et se fait réceptacle avant de laisser les mots transformer la vision. Articulée autour de l’origine, la démarche poétique de Sylvestre Clancier invite à revisiter nos racines, à remonter jusqu'au noyau, jusqu'à cette « étincelle première » qui se révèle faille, béance et solitude. Paradoxalement, c’est cette pointe d’aiguille originelle qui deviendra le trait d’union et permettra de retrouver non seulement le sens même de la présence — de l’amour donc — mais aussi celui de la connaissance et de la transmission. Quête de sens et de vérité, démarche d’autant plus exigeante qu’elle est transposée dans un langage transparent, simple et d’une rare limpidité, l’émouvante beauté de cette poésie mais aussi sa force tiennent à la puissance évocatrice des images, à la fluidité et à l’apparente simplicité de
l’écriture qui atteignent directement le lecteur.

Hélène Dorion