lundi 23 octobre 2017
Mon compte
Vous n'êtes pas identifié
.
Paiement en ligne sécurisé par e-transaction du Crédit Agricole
Panier littéraire
Le panier est vide

Françoise Rey

Françoise Rey

Françoise Rey naît le 25 octobre 1951 à Bourg-Saint-Maurice, d’un père originaire de l'Oisans et d’une mère fille d’immigrés italiens. Après des études de lettres à Grenoble, elle est nommée au Bois d’Oingt, « dans un collège paisible au milieu des vignes », elle « tombe amoureuse de l’endroit ». L’enseignement lui sera « un bonheur et une source d’épanouissement ».

D’une grave crise personnelle dans les années 83-84, naissent d’abord La Femme de Papier ( juin 89). Pendant dix ans, elle va « mener de front deux carrières, de professeur et d’écrivain, avec cette gageure de n'écrire ostensiblement que sur le thème du sexe, et de ne connaître parallèlement aucun problème dans le milieu pédagogique ». À la suite d’ennuis de santé, elle prend sa retraite de l’éducation nationale en 99. Aujourd’hui, elle écrit toujours, s'essayant à d’autres domaines de l’écriture.

« La sexologie et la psychiatrie se sont intéressées à moi, m'ont proposé des interventions, des sujets d’études et de chroniques. Je travaille en ce sens et aussi dans des domaines plus fantaisistes, plus poétiques et plus personnels. Mais il m'est difficile d'échapper à mon étiquette d'écrivain érotique, et les éditeurs, généralement, s'avouent désarçonnés par la teneur des textes que je leur soumets, et refusent le risque de décevoir mon lectorat habituel en les publiant. On me conseille même de changer de pseudonyme, à quoi j'aime répondre que Françoise Rey est mon vrai nom, et que j'entends en signer chacune de mes œuvres, fût-elle très éloignée de mon premier livre, voire totalement étrangère à l'univers sensuel qui a fait ma notoriété ces vingt dernières années.

« Avec la Femme de Papier, j'avais défrayé la chronique parce que je secouais sans ménagement les conventions et les tabous. Aujourd'hui, avec le recul, je trouve essentiel de l'avoir écrit à visage découvert, mais aussi essentiel de m'en affranchir ouvertement. »

Bibliographie

  • Folies de Noël, Éditions Blanche, 2009.
  • Des guirlandes dans le sapin : contes sensuels de Noël, Éditions Blanche, 2008.
  • Métamorphoses : le sexe est un grand maître, Éditions Blanche, 2005.
  • Vers les hommes, Albin Michel, 2004.
  • Lettre à la novice, Le Cercle, 2004.
  • La Verrue, Éditions des Traboules, 2004.
  • Le Château des Femmes, IPA, 2002.
  • La Gourgandine, Albin Michel, 1996. Réédition chez Albin Michel en 2002.
  • La Jouissance et l'Extase : Henry Miller et Anaïs Nin, Calmann-Lévy, 2001. Réédition chez LGF, Le Livre de poche, en 2002.
  • Mazarine, Le Cercle, 2000.
  • 2000 ans d'amour, Éditions Blanche, 2000.
  • Ultime Retouche, Le Cercle, 1999.
  • Loubards magnifiques, Mille et une nuits, 1999. Réédition chez Pocket en 2001.
  • La Brûlure de la neige, Albin Michel, 1999. Réédition chez Pocket en 2001.
  • La Peur du noir, Vauvenargues, 1998. Réédition au Cercle, Le Cercle poche, en 2000.
  • Extases anonymes, Éditions Blanche, 1998.
  • Blue Movie, en collaboration avec Patrick Raynal, Éditions Blanche, La Bibliothèque blanche, 1997. Réédition en 2001.
  • Marcel Facteur, Spengler, 1995.
  • Nuits d'encre, Spengler, 1994.
  • La Rencontre, Spengler, 1993.
  • En toutes lettres, avec M. Forlani, Ramsay, 1992.
  • Des camions de tendresse, Ramsay, 1991. Réédition au Cercle, Le Cercle poche, en 2002.
  • La Femme de papier, Ramsay, 1989.

Textes sur Françoise Rey

Un éloge du pouvoir des mots

Danielle Maurel

Lettres d'amour, amour des lettres, Livre et lire, 261, avril 2011

Chère Marielle est une pépite drôle et brillante, un éloge du pouvoir des mots, un exercice de vertige, mais aussi une réflexion sur la création, çà et là un brin mélancolique.

En savoir plus...