jeudi 19 octobre 2017
Mon compte
Vous n'êtes pas identifié
.
Paiement en ligne sécurisé par e-transaction du Crédit Agricole
Panier littéraire
Le panier est vide

Jacqueline Merville

Jacqueline Merville

Écrivaine et peintre. Elle a publié huit récits aux Éditions Des femmes – Antoinette Fouque, parmi lesquels Presque africaine, 2010 ; Tenir le coup, 2011 ; Jusqu’à ma petite, 2014 ; Ces pères-là, 2016 ; des recueils de poésie, notamment à La Main courante, et dirige depuis 2002 une collection de livres d’artistes, « Le Vent refuse ». Son travail de peinture et d’écriture est traversé par ses voyages effectués autour du monde : de longues escales au Mexique, au Maroc, au Togo, en Amérique du Nord et au Laos. Depuis 1992, elle partage son temps entre le Sud de la France et l’Asie, en particulier les terres indiennes.

Bibliographie

RÉCITS

Jusqu’à ma petite, Éditions Des Femmes – Antoinette Fouque, 2014.
Tenir le coup, Éditions Des Femmes – Antoinette Fouque, 2011.
Presque africaine, Éditions Des Femmes – Antoinette Fouque, 2010.
Voyager jusqu’à mourir, L’Escampette Éditions, 2009.
Juste une fin du monde, L’Escampette Éditions, 2008.
L’Ère du chien endormi, Éditions Des Femmes – Antoinette Fouque, 2006.
The Black Sunday, 26 décembre 2004, Éditions Des Femmes – Antoinette Fouque, 2005.
La Multiplication, Éditions Des Femmes, 1989.
Dialogue sur un chantier de démolition, Éditions Des Femmes, 1987.
La Ville du non, Éditions Des Femmes, 1986.

POÉSIE

Lotus d'air, avec des dessins de Martina Kramer, La rumeur libre, 2017.
Ces pères-là, Éditions Des Femmes – Antoinette Fouque, 2016.
Travaux de bec suivi de La mienne langue, Fidel Anthelme X, 2014.
Pierre flottante des Indes, avec des illustrations de Isabelle Vorle, La Main courante, 2010.
Petites factures divines, La Main Courante, 2006.
Sur d’autres terres, La Main Courante, 1999.
Le Mandala du pèlerin, La Main Courante, 1997.
La Mer de Siam, Éditions Cavailler (J. M. Scanreigh), 1996.
Le Ciel est chaque nuit plus bas, Éditions El Bagatt, 1989.