mardi 22 août 2017
Mon compte
Vous n'êtes pas identifié
.
Paiement en ligne sécurisé par e-transaction du Crédit Agricole
Panier littéraire
Le panier est vide
Prix Révélation de poésie de la Société des gens de lettre (SGDL) - 2015
L'Enneigement (Michel Thion)

Michel Thion

L'Enneigement

EditeurLa rumeur libre

CollectionPlupart du temps

Date de parution11/2014

ISBN/code barre978-2-35577-086-9

Format (mm)141 x 192

Reliurecahiers cousus, couverture avec rabats

Nombre de pages64

Poids90 g

Prix 14,00 €
Feuilleter

(extrait) On écrit toujours à partir d’une trace laissée en nous par un événement, une émotion, comme le savent bien les archéologues, les paléontologues, les traces sont pleines d’un savoir secret. Et comme nous le savons tous, les traces des émotions sont porteuses d’un savoir sensible plus fort et plus durable que les événements eux-mêmes, somme toute volatils. Aussi, en cet instant, ce livre ne sait pas encore où il va, mais il sait bien d’où il vient.

Écrire avec la neige
pour un lecteur aveugle.

Elle est l’encre,
la plume,
et le papier.

Elle est
le texte,
et ce qu’il ne dit pas.

Elle écrit sur l’océan
un étrange récit
qui s’efface aussitôt.

Ceci n’est pas une postface, juste une réflexion, une indication, surgie au mitan d’une pause d’écriture. Ce livre est né de ma rencontre avec une autre livre :
États de la neige de Brigitte Baumié (éditions Color Gang). Comme un écho à retardement, en fait trois ans après sa lecture. Il est né de la trace laissée en moi par un livre. Il y a eu l’émotion d’un récit sensible, tout en finesse, une vibration.
Longtemps après, le besoin d’y réagir, d’engager le dialogue, puis de le prolonger, d’en suivre les traces en moi, puis tandis qu’elles s’estompent sans disparaître tout à fait, le besoin impérieux enfin de prendre son envol, mais en gardant une grande tendresse pour son déclencheur.
Ce livre se sépare de son origine, il s’en détache peu à peu, dans le processus où il s’écrit, en définitive, il s’en déchire, pour aller sur un chemin nouveau, vers d’autres paysages mentaux.
Ce n’est pas la première fois, pour ce qui me concerne, on écrit toujours à partir d’une trace laissée en nous par un événement, une émotion, comme le savent bien les archéologues, les paléontologues, les traces sont pleines d’un savoir secret. Et comme nous le savons tous, les traces des émotions sont porteuses d’un savoir sensible plus fort et plus durable que les événements eux-mêmes, somme toute volatils.
Aussi, en cet instant, ce livre ne sait pas encore où il va, mais il sait bien d’où il vient.
Michel Thion

Les lecteurs qui ont sélectionné cet ouvrage ont également commandé