jeudi 19 avril 2018
Mon compte
Vous n'êtes pas identifié
.
Paiement en ligne sécurisé par e-transaction du Crédit Agricole
Panier littéraire
Le panier est vide

Un bouquet de mots brulants

Roger-Yves Roche

En quête du temps, Livre et lire, 256, nobembre 2010

La mort d’un amour ne se distingue pas de la mort tout court et il est parfois difficile, sinon impossible, de trancher entre les deux. Ainsi du petit livre d’Anne Brouan, Ne cherchez plus l’or du temps, qui explore avec force la désagrégation d’un sentiment sans que l’on sache si l’amour évoqué est encore de ce monde ou bien n’est plus. A disparu dans une nuit de cendres ou s’est évanoui dans la neige de l’hiver sans laisser de traces : « En ces terres éloignées de détresse, dans la migration nocturne des ailes insouciantes, nos
départs seront-ils d’amour ou de mort ? » Un texte dur comme une pierre sur laquelle l’auteur a posé son bouquet de mots brûlants. Et la colère qui ne se sépare pas de la mélancolie, comme le coeur de l’un du corps de l’autre. Une quête radicale du temps peut-être, « dans sa gangue de peur et d’oubli. »