Tuesday 09 August 2022
My account
You are not logged into the system
.
Payment secured by Credit Agricole e-transactions
Basket
The basket is empty

À compter du 29 août 2018 les connexions sont cryptées pour la sécurité de vos paiements.

Sur les brisées d'Alain Didier-Weill (Inter-Associatif Européen de Psychanalyse)

Inter-Associatif Européen de Psychanalyse

Sur les brisées d'Alain Didier-Weill

L'écriture, l'art et la psychanalyse

EditeurLa rumeur libre

CollectionHors collection

Date de parution12/2021

ISBN/code barre978-2-35577-213-9

Format (mm)160 x 240

Reliurecahiers cousus, couverture avec rabats

Nombre de pages144

Poids237 g

Price £ 18.00
Run over

JOURNÉES D’HOMMAGE À ALAIN DIDIER-WEILL DES 31 JANVIER ET 1er FÉVRIER 2020

Alain Didier-Weill ou l’intelligence, la culture et l’humanité… Nouées. Ombre discrète, modeste, Alain avait en lui, à la profondeur d’un trésor, cette générosité qui n’existe que chez les grands auteurs : celle d’autoriser son lecteur à se surprendre lui-même et, par voie de conséquence, à s’apercevoir qu’il était plus intelligent qu’il ne l’avait cru jusqu’alors. Qui connaissait Alain Didier-Weill sait que, dès le premier instant du premier face-à-face, il venait de faire ce qu’il est d’usage d’appeler : une rencontre ! Il est des personnes, comme ça, rares, on ne les rencontre ne serait-ce qu’une seule fois et elles nous manquent… déjà. Inouï !… Ainsi Alain Didier-Weill. Cependant, ce n’est pas spécifiquement à l’homme que les actes de ce séminaire de l’Inter-Associatif Européen de Psychanalyse désirent rendre hommage, c’est surtout et d’abord à son œuvre. Glissant ses pas dans ceux de Freud, de Lacan, de quelques autres et dans ceux de la philosophie, des arts (littérature, musique, danse, théâtre, etc...), et encore dans ceux des textes sacrés, Alain (psychanalyste, psychiatre, écrivain et dramaturge) a su marier la fidélité à l’imagination. Une pensée transversale, dirait-on… Et, dans la transversalité, la liberté !… Dans ce recueil, on y lira partie des linéaments présidant aux différents moments de la création de l’I-AEP, et sa nécessité. I-AEP (trait d’union — et non pas tiret du 6 — comme aurait pu dire Alain…). I-AEP, qu’Alain a initié et construit, accompagné de quelques autres . On y lira aussi tout l’intérêt clinique de la réflexion constante d’Alain Didier-Weill. Des psychanalystes en témoignent, ici, au travers de leur pratique. On y lira encore les interrogations et les propositions de sens qui furent les siennes au sujet de cet « au-delà de l’inconscient ». On y lira, enfin, quelque chose ayant trait à sa conception du réel… Un réel qui excède celui du fantasme. On y lira ce trou réel au coeur-même du symbolique, favorisant une sorte de « pas-de-deux » entre le réel et le symbolique, justement. Étrange tango, illustrant une sorte d’histoire d’amour constituée d’avancées et de reculs entre l’un et l’autre. Lire et relire Alain Didier-Weill. L’exercice est salvateur et incitateur. Il invite la pensée psychanalytique à l’audace ou bien au courage — celle, peut-être, d’emboîter le pas d’un oiseau dans le ciel… Et, retrouver, nommer ce lieu à la fois précis et mystérieux du vent que vient à peine de frôler l’aile de l’oiseau… Instant éclair, peut-être, d’éternité. Explorateur de la pensée, Alain Didier-Weill a ouvert des pistes, dessiné des horizons pour la psychanalyse. Il appartient maintenant aux psychanalystes, au présent et à l’avenir, de suivre ses brisées !… « […] à l’aube du troisième millénaire, que reste-t-il à l’homme qui, en se retournant, constate que tous les idéaux qui l’avaient incité à espérer ont failli ? Quelque chose : l’inespéré ». (Alain Didier-Weill, Un mystère plus lointain que l’inconscient.)