Friday 19 April 2024
My account
You are not logged into the system
.
Payment secured by Credit Agricole e-transactions
Basket
The basket is empty

À compter du 29 août 2018 les connexions sont cryptées pour la sécurité de vos paiements.

Le culte de l'impersonnalité (Foglia Aurélie)
Le culte de l'impersonnalité (Foglia Aurélie)

Foglia Aurélie

Le culte de l'impersonnalité

Essai sur Baudelaire

EditeurRumeurs éditions

CollectionRaisons poétiques

Date de parution10/2023

ISBN/code barre978-2-493-18203-6

Format (mm)141 x 192

Reliurebroché couverture avec grands rabats

Nombre de pages256

Poids306 g

Price £ 20.00
Run over

Le culte de l’impersonnalité cache chez Baudelaire un anti-culte qui traduit le sentiment d’être et de rester radicalement extérieur aux logiques du monde. L’écriture, par sa fonction de miroir, offre cet espace de recul et de retrait critique qui ne veut plus qu’exhiber la rupture.

« Il n’y aura que les gens d’une mauvaise foi absolue qui ne comprendront pas l’impersonnalité volontaire de mes poésies » déclare Baudelaire. Cette impersonnalité qu’il revendique d’une voix spectrale, il en fait à la fois une machine de guerre contre le lyrisme romantique dit personnel, et une méthode tuante pour changer la poésie. Et cela, au prix de bien des malentendus avec l’«hypocrite lecteur », qui croit encore que le poète, c’est l’homme, et qu’on peut lire en lui à cœur ouvert. Ces préjugés du poème, Baudelaire s’emploie à les liquider dans l’encre noire de la mélancolie, quand le sujet lyrique en deuil de lui-même va se perdre dans «tout un monde lointain, absent, presque défunt », pour en extraire la modernité.

Sommaire