samedi 15 juin 2024
Mon compte
Vous n'êtes pas identifié
.
Paiement en ligne sécurisé par e-transaction du Crédit Agricole
Panier littéraire
Le panier est vide

À compter du 29 août 2018 les connexions sont cryptées pour la sécurité de vos paiements.

Michael Speier

Speier Michael

Né, en 1950, dans l’immédiat après guerre, à Renchen, près de Freiburg et non loin de la frontière française, Michael Speier est une importante figure charnière de la poésie allemande. Il a étudié à l’Université libre de Berlin, à Heidelberg, à Paris (où il a vécu pendant quelques années, ce qui a fait de lui un parfait francophone) et à Chicago. Son doctorat a porté sur l’écrivain Jean Paul. L’essai est paru aux éditions R. G. Fischer, sous le titre de Die Ästhetik Jean Pauls in der Dichtung des Symbolismus [L’esthétique de Jean Paul dans la poésie du symbolisme]. Il a enseigné dans des universités allemandes et américaines, et est, aujourd’hui Adjunct Professor au Department of German Studies à l’Université de Cincinnati. Il y a quarante ans, il a créé l’importante revue PARK qui existe toujours et dans laquelle il a publié la majorité des poètes de son temps, mais il est également dans le conseil de rédaction de la revue PO&SIE fondée par Michel Deguy. Polyglotte, il a traduit de nombreux poètes de l’anglais, du français et de l’italien, a publié plusieurs anthologies de la poésie étrangère, parues notamment chez Reclam. Son œuvre, riche d’une trentaine de livres est largement traduite, et on retrouve ses poèmes dans une cinquantaine d’anthologies internationales. Il est le récipiendaire de nombreux prix, entre autre celui, en 2007, de la Deutsche Schillerstiftung. Il est également à l’origine du Paul-Celan-Jahrbuch rassemblant des essais autour de Paul Celan et faisant ainsi résonner en Allemagne et ailleurs cette grande voix de la poésie.