mardi 20 avril 2021
Mon compte
Vous n'êtes pas identifié
.
Paiement en ligne sécurisé par e-transaction du Crédit Agricole
Panier littéraire
Le panier est vide

À compter du 29 août 2018 les connexions sont cryptées pour la sécurité de vos paiements.

Le cours du fleuve fait le mien (Patrice Béghain)

Béghain Patrice

Le cours du fleuve fait le mien

Entretiens avec Nelly Gabriel et Jean-Pierre Saez, suivis de Lettre au successeur d’André Malraux

EditeurLa passe du vent

CollectionEntretiens

Date de parution03/2009

ISBN/code barre978-2-84562-149-7

Format (mm)140 x 205

ReliureCahier thermo-collé

Nombre de pages200

Poids360 g

IllustrationLorenzetti, Ambrogio (1285-c. 1348) : Effets du bon gouvernement (détail). Siena Palazzo publico. © Scala, Florence

Prix 15,00 €
Feuilleter

2009 : le ministère de la Culture fête ses 50 ans. Les Éditions La passe du vent ont souhaité donner la parole à Patrice Béghain, un acteur et témoin de vingt-cinq ans de vie culturelle, aujourd’hui libéré de toute obligation de réserve. Plus qu’un bilan, ce livre est le témoignage d’un homme impliqué dans les arts et la société.

L’ouvrage est composé de :

• D’entretiens menés par Nelly Gabriel* et Jean-Pierre Saez**

Le jeune agrégé de lettres classiques de 1967, Patrice Béghain, est devenu un acteur et un témoin de vingt-cinq ans de vie culturelle, dans une période-charnière, des années Lang jusqu’au début du 21esiècle. 

Patrice Béghain est donc interrogé sur son parcours professionnel, ses prises de position, les difficultés qu’il a pu rencontrer en tant que haut fonctionnaire, les réalisations qui l’ont le plus marqué etc. Il parle aussi de l’art, de sa passion pour la littérature et la peinture, de son goût de la nature et plus précisément du jardin, de sa vie…

Le choix des interlocuteurs, l’un et l’autre observateurs de plus de quinze années de vie publique, favorise le passage au fil des pages de l’intime au professionnel, du public au privé.

• D’une douzaine de « Fragments » dus à Patrice Béghain

Poèmes, préfaces d’ouvrages, discours… ponctuent cet ouvrage et nous donnent à lire la « plume » de cet homme qu’on apprend à connaître grâce aux entretiens.

• D’une lettre au successeur d’André Malraux rédigée par l’auteur dans le contexte du cinquantième anniversaire de la création du « ministère des Affaires culturelles » (1959).

C’est avec une grande liberté de parole que Patrice Béghain écrit cette lettre adressée au « successeur d’André Malraux ». Loin d’utiliser la langue de bois, il critique, donne des conseils, rappelle à l’ordre, en espérant susciter un vrai débat sur les questions centrales du ministère de la Culture, qui fête, rappelons-le, ses 50 ans en cette année 2009.