samedi 04 décembre 2021
Mon compte
Vous n'êtes pas identifié
.
Paiement en ligne sécurisé par e-transaction du Crédit Agricole
Panier littéraire
Le panier est vide

À compter du 29 août 2018 les connexions sont cryptées pour la sécurité de vos paiements.

Un printemps sans vie brûle. Avec Pier Paolo Pasolini (Collectif )

Collectif

Un printemps sans vie brûle. Avec Pier Paolo Pasolini

EditeurLa passe du vent

CollectionHaute Mémoire

Date de parution03/2015

ISBN/code barre978-2-84562-269-2

Format (mm)140 × 205 mm

ReliureBroché

Nombre de pages178

Poids251 g

IllustrationIllustrations Julie Dorille, Giuseppe Lucatelli et Éric Sarner

Prix 15,00 €
Feuilleter

« À l’occasion du quarantième anniversaire de l’assassinat de Pier Paolo Pasolini, poète, romancier, essayiste, dramaturge et cinéaste, les éditions La passe du vent ont sollicité, pour leur collection Haute Mémoire, une quinzaine d’écrivains français et italiens (poètes, romanciers, universitaires) afin que chacun d’entre eux rédige un texte libre (poème, lettre, prose poétique, étude) en hommage au poète assassiné. Ici, plusieurs facettes de l’auteur du poème autobiographique Qui je suis., du célèbre roman Théorème (devenu un film, ensuite) et du réalisateur de Mamma Roma, sont révélées au (grand) public. Un Pasolini mis à nu, tiré au clair, un Pasolini dévoilé, déchirant dans sa déchirure, un Pasolini poétique, politique et prophétique. »(Thierry Renard, éditeur.)

« À l’occasion du quarantième anniversaire de l’assassinat de Pier Paolo Pasolini, poète, romancier, essayiste, dramaturge et cinéaste, les éditions La passe du vent ont sollicité, pour leur collection Haute Mémoire, une quinzaine d’écrivains français et italiens (poètes, romanciers, universitaires) afin que chacun d’entre eux rédige un texte libre (poème, lettre, prose poétique, étude) en hommage au poète assassiné. Ici, plusieurs facettes de l’auteur du poème autobiographique Qui je suis., du célèbre roman Théorème (devenu un film, ensuite) et du réalisateur de Mamma Roma, sont révélées au (grand) public. Un Pasolini mis à nu, tiré au clair, un Pasolini dévoilé, déchirant dans sa déchirure, un Pasolini poétique, politique et prophétique. »(Thierry Renard, éditeur.)