dimanche 25 juillet 2021
Mon compte
Vous n'êtes pas identifié
.
Paiement en ligne sécurisé par e-transaction du Crédit Agricole
Panier littéraire
Le panier est vide

À compter du 29 août 2018 les connexions sont cryptées pour la sécurité de vos paiements.

Un vaccin contre la rage (Collectif )

Collectif

Un vaccin contre la rage

EditeurLa passe du vent

CollectionNouvelles

Date de parution11/2013

ISBN/code barre978-2-84562-239-5

Format (mm)140 × 205 mm

ReliureBroché

Nombre de pages162

Poids220 g

IllustrationIllustrations de Manon Molesti

Concours Quelles nouvelles ?

Prix 10,00 €
Feuilleter

Concours Quelles nouvelles ?

« La nouvelle ? Une façon d’écrire au présent, dans l’immédiat du monde, dans son urgence. Écrire une nouvelle, c’est crier, avec ce que ce verbe d’action spontanée entraîne de colère, de refus du statu quo, et de soulagement maintenant que le couvercle a sauté. Un vaccin contre la rage ne déroge pas à cette urgence. Tous les personnages — du clochard héroïque au couple de vieux rebelles, du voleur de voitures au prisonnier torturé — veulent que ça change, et tout de suite. Un vaccin contre la rage ? Dix antidotes à l’habitude et à la morosité, dix piqûres de rappel. » (Extrait de la préface de Emmanuel Merle, auteur et Président du jury 2013 du concours Quelles nouvelles ?.)

« La nouvelle ? Une façon d’écrire au présent, dans l’immédiat du monde, dans son urgence. Écrire une nouvelle, c’est crier, avec ce que ce verbe d’action spontanée entraîne de colère, de refus du statu quo, et de soulagement maintenant que le couvercle a sauté. Un vaccin contre la rage ne déroge pas à cette urgence. Tous les personnages — du clochard héroïque au couple de vieux rebelles, du voleur de voitures au prisonnier torturé — veulent que ça change, et tout de suite. Un vaccin contre la rage ? Dix antidotes à l’habitude et à la morosité, dix piqûres de rappel. » (Extrait de la préface de Emmanuel Merle, auteur et Président du jury 2013 du concours Quelles nouvelles ?.)