jeudi 05 août 2021
Mon compte
Vous n'êtes pas identifié
.
Paiement en ligne sécurisé par e-transaction du Crédit Agricole
Panier littéraire
Le panier est vide

À compter du 29 août 2018 les connexions sont cryptées pour la sécurité de vos paiements.

La Maison de culture de Firminy (Collectif )

Collectif

La Maison de culture de Firminy

EditeurLa passe du vent

CollectionPatrimoines pour demain

Date de parution11/2013

ISBN/code barre978-2-84562-230-2

Format (mm)200 × 210 mm

ReliureBroché

Nombre de pages136

Poids455 g

IllustrationPhotographe Jean-Marie Refflé

Prix 12,00 €
Feuilleter

Édifiée par Le Corbusier entre 1961 et 1965, la Maison de la culture de Firminy s’insère, avec l’église Saint-Pierre et le stade voisins, dans le « centre de re-création du corps et de l’esprit » dessiné par l’architecte à la demande du maire de la ville, Eugène Claudius-Petit. Classé « monument historique » en 1984 et désormais inscrit sur la Liste du patrimoine mondial, ce bâtiment rectangulaire de cent douze mètres de long, avec sa toiture de bêton reposant sur des câbles, a fait, au cours des ces dernières années, l’objet d’une importante restauration. Tout à la fois monographie historique et architecturale, chronique du chantier et guide de visite, le présent ouvrage, par le texte et l’image, invite à découvrir ce chef-d’œuvre du patrimoine du XXe siècle.

Édifiée par Le Corbusier entre 1961 et 1965, la Maison de la culture de Firminy s’insère, avec l’église Saint-Pierre et le stade voisins, dans le « centre de re-création du corps et de l’esprit » dessiné par l’architecte à la demande du maire de la ville, Eugène Claudius-Petit. Classé « monument historique » en 1984 et désormais inscrit sur la Liste du patrimoine mondial, ce bâtiment rectangulaire de cent douze mètres de long, avec sa toiture de bêton reposant sur des câbles, a fait, au cours des ces dernières années, l’objet d’une importante restauration. Tout à la fois monographie historique et architecturale, chronique du chantier et guide de visite, le présent ouvrage, par le texte et l’image, invite à découvrir ce chef-d’œuvre du patrimoine du XXe siècle.