dimanche 26 septembre 2021
Mon compte
Vous n'êtes pas identifié
.
Paiement en ligne sécurisé par e-transaction du Crédit Agricole
Panier littéraire
Le panier est vide

À compter du 29 août 2018 les connexions sont cryptées pour la sécurité de vos paiements.

Table des négociations (Serge Pey)

Pey Serge

Table des négociations

Poème-slogan pour une artiste-guerrière ilnu de Mashteuiatsh

EditeurLa passe du vent

CollectionPépites

Date de parution04/2015

ISBN/code barre978-2-84562-265-4

Format (mm)125 x 210

ReliureCahier thermo-collé

Nombre de pages55

Poids83 g

Prix 8,00 €
Feuilleter

Table des négociations est la suite des versions de la lettre adressée à Diane Robertson, artiste « autochtone » montagnaise née à Mashteuiasth, par Serge Pey et publiée dans la revue Inter–le Lieu, Droit de voirie (Maelstrom ReÉvolution), Pourquoi j’écrase des tomates en disant mes poèmes (DocKs).

Dialogue politique, théorique et animiste, entretenu avec la poésie contemporaine, ce poème entre en résonance avec le travail de l’artiste ilnu de Mashteuiatsh autour de « l’esprit des animaux ». 
Ce nouveau texte est aussi une partition de poésie sonore qu’il convient de réciter accompagné des chants d’oiseaux qui le regardent en miroir.
Témoignage engagé dans la reconnaissance des nations et des langues indiennes de la « Grande tortue », nom amérindien de l’Amérique du Nord, Table des négociations est un cri de révolte, un message politique et une lettre d’amour contre l’oubli pour ceux que Serge Pey nomme les « peuples du poème ».
Ce chant rythmé comme un rap archaïque, est le dernier volet de la série des poèmes indiens de Serge Pey.