vendredi 23 juillet 2021
Mon compte
Vous n'êtes pas identifié
.
Paiement en ligne sécurisé par e-transaction du Crédit Agricole
Panier littéraire
Le panier est vide

À compter du 29 août 2018 les connexions sont cryptées pour la sécurité de vos paiements.

Un palais pour deux langues (Mohammed El Amraoui)

Mohammed El Amraoui

Un palais pour deux langues

EditeurLa passe du vent

CollectionRécits

Date de parution03/2019

ISBN/code barre978-2-84562-340-8

Format (mm)140 × 205 mm

ReliureBroché

Nombre de pages224

Poids273 g

Prix 13,00 €
Feuilleter

Pour chaque nouvel ouvrage, Mohammed El Amraoui remet son écriture en jeu – ici, en je, pour l’occasion. Texte de commande, au départ, pour une compagnie lyonnaise de théâtre, Les arTpenteurs, l’ouvrage Un Palais pour deux langues dépasse les limites du cadre fixé et propose une réelle introspection, à hauteur d’homme. Davantage qu’un monologue intérieur, il s’agit là d’une autobiographie linguistique. Tour à tour poète et traducteur, Mohammed El Amraoui nous entraîne, hors sentiers battus, dans le lieu des deux langues qui désormais sont les siennes, la langue arabe et la langue française. Ça ne manque ni d’oreille ni de souffle. Entre l’essaie littéraire, le récit d’autofiction et le poème narratif. « J’ai écrit ce texte en réponse à la commande d’écriture de la compagnie Les arTpenteurs, dans le cadre de la création en novembre 2018 du spectacle multilingue « Le café des langues. » (Mohammed El Amraoui.)

Pour chaque nouvel ouvrage, Mohammed El Amraoui remet son écriture en jeu – ici, en je, pour l’occasion. Texte de commande, au départ, pour une compagnie lyonnaise de théâtre, Les arTpenteurs, l’ouvrage Un Palais pour deux langues dépasse les limites du cadre fixé et propose une réelle introspection, à hauteur d’homme. Davantage qu’un monologue intérieur, il s’agit là d’une autobiographie linguistique. Tour à tour poète et traducteur, Mohammed El Amraoui nous entraîne, hors sentiers battus, dans le lieu des deux langues qui désormais sont les siennes, la langue arabe et la langue française. Ça ne manque ni d’oreille ni de souffle. Entre l’essaie littéraire, le récit d’autofiction et le poème narratif. « J’ai écrit ce texte en réponse à la commande d’écriture de la compagnie Les arTpenteurs, dans le cadre de la création en novembre 2018 du spectacle multilingue « Le café des langues. » (Mohammed El Amraoui.)