vendredi 19 octobre 2018
Mon compte
Vous n'êtes pas identifié
.
Paiement en ligne sécurisé par e-transaction du Crédit Agricole
Panier littéraire
Le panier est vide

À compter du 29 août 2018 les connexions sont cryptées pour la sécurité de vos paiements.

Docteur Dubost et Mister Armand

Frédérick Houdaer

Docteur Dubost et Mister Armand, Livre et lire 242, mai 2009

 

Patrick Dubost nous revient sous ses deux visages, avec une double parution aux éditions La Rumeur libre. )le corps du paysage(, tout d’abord – l’usage audacieux de la parenthèse dans le titre annonçant sa multiplication dans le corps… du texte. Dans ces pages, on retrouve le goût du poète pour les textes troués (plus qu’un art du blanc dans la page), pour les textes respirés, bien que l’on reste à cheval entre les tentations expérimentales du poète et des phrases d’une facture presque classique. Le second opus dubostien, Nouveaux Poêmes d’Amour (sic !) est signé Armand le Poête… Armand et son art de la biffure, sa syntaxe hésitante, le tremblement émouvant et drôle qui marque chacune de ses tentatives poétiques et calligraphiques, ses Lapalissades étrangement subversives : « Ce monde faisait tant de bruit que j’ai dû partir me relire ailleurs », « si un jour on a des enfants ensemble, il ne faudrait pas leur faire lire mes poèmes trop tôt,attendre par exemple qu’ils soient sevrés sur le plan de l’orthographe », et autres « l’amoureux grandit tous les jours de vingt centimètres (la tour eiffel est un amoureux fossile) ».