samedi 15 décembre 2018
Mon compte
Vous n'êtes pas identifié
.
Paiement en ligne sécurisé par e-transaction du Crédit Agricole
Panier littéraire
Le panier est vide

À compter du 29 août 2018 les connexions sont cryptées pour la sécurité de vos paiements.

Celui dont l'effacement seul est leçon

Ronald Klapka

Publié sur le site de Poezibao, 2007

(extrait) "L’homme imprononçable./ Ceci n’est pas un titre. C’est le seul titre. Comme une résonance du tétragramme (tel que déthéologisé par un Henri Meschonnic). Titre de gloire, c'est-à-dire à être reconnu, connu comme il a été connu : homme aux semelles de vent (un pronom-sable), celui qui est ce qu’il sera, aux entrailles de devenir, l’homme selon Mallarmé, celui que s’employèrent à dépister un Blanchot ou un Laporte auxquels échut le don de le mi-dire. / C’est donc le titre du dernier ouvrage de Patrick Laupin. Un titre à entendre Longtemps. ( Après que les poètes ont disparu.) Le poète comme dernier homme. Celui dont l’effacement, seul, est leçon. Et dont nous parvient la rumeur, libre."