vendredi 19 octobre 2018
Mon compte
Vous n'êtes pas identifié
.
Paiement en ligne sécurisé par e-transaction du Crédit Agricole
Panier littéraire
Le panier est vide

À compter du 29 août 2018 les connexions sont cryptées pour la sécurité de vos paiements.

Ces moments qui n’en deviennent qu’un de Patrick Laupin

Bernard Delvaille

Le Magazine Littéraire, 1986, p.69

Personne, à ma connaissance, n’a parlé du livre de Patrick Laupin, Ces moments qui n’en deviennent qu’un (Ed. Ubacs, B.P.741, 35010 Rennes cedex). Je le dis tout de suite : il s’agit de l’un des plus beaux textes parus depuis une dizaine d’années, quelque chose qui se situe du côté de Maurice de Guérin non pas seulement à cause de « la tendre inclinaison des lilas mauves », mais pour la qualité du style, de l’émotion. Je vous en prie : lisez Patrick Laupin, lisez l’extraordinaire poème de la page 47, qui commence ainsi – pour vous mettre l’eau à la bouche, comme on dit avec une vulgarité dont heureusement Laupin ne s’approche guère, mais enfin ,c’est pour vous donner envie : « Ce n’est plus comme autrefois cette pesanteur intacte / dans la barre du jour cette lenteur secrète de / l’air dessinant par avance l’horizon des contours … » Je vous en prie « allez-y voir vous-même, si vous ne voulez pas me croire », comme dit le comte de Lautréamont.