vendredi 23 février 2024
Mon compte
Vous n'êtes pas identifié
.
Paiement en ligne sécurisé par e-transaction du Crédit Agricole
Panier littéraire
Le panier est vide

À compter du 29 août 2018 les connexions sont cryptées pour la sécurité de vos paiements.

Karol Beffa

Beffa Karol

Karol Beffa mène parallèlement études générales et études musicales après avoir été enfant acteur entre sept et douze ans dans plus d'une quinzaine de films (il a notamment joué avec le Piccolo Teatro di Milano sous la direction de Giorgio Strehler et a interprété Mozart à huit ans dans le téléfilm de Marcel Bluwal).

Reçu premier à l'Ecole Normale Supérieure, il étudie l'histoire (licence), l'anglais (maîtrise), la philosophie (Master à l'université de Cambridge) et les mathématiques. Entré au CNSM de Paris en 1988, il y obtient huit premiers Prix (harmonie, contrepoint, fugue, musique du XXe siècle, orchestration, analyse, accompagnement vocal, improvisation au piano). Reçu premier à l'agrégation de musique, il enseigne à l'Université ParisIV-Sorbonne (1998-2003). En 2003, il est docteur en musicologie en soutenant une thèse sur les Etudes pour piano de Ligeti. Depuis 2004, il est Maître de conférence à l'Ecole Normale Supérieure. Il a été élu, en 2012-2013, à la chaire annuelle de création artistique au Collège de France et a soutenu en 2015 une Habilitation à diriger des recherches.

En 2000, la Biennale internationale des Jeunes Artistes de Turin l'a sélectionné pour représenter la France. En 2002, il est le plus jeune compositeur français programmé au festival Présences. Compositeur en résidence de l'Orchestre National du Capitole de Toulouse de 2006 à 2009, il compose notamment un concerto pour violon créé par Renaud Capuçon. Pianiste, il accompagne régulièrement des films muets, des lectures de textes, participe à des concerts dessinés et improvise sur des thèmes proposés par le public. Compositeur, il est l'auteur d’une trentaine de musiques de films, et de quatre musiques de scène. Il a obtenu en 2016 le Grand Prix lycéen des compositeurs et en 2017 le Grand Prix de la musique symphonique de la SACEM pour l’ensemble de sa carrière. En 2013 et 2018, il a remporté les Victoires de la Musique classique.

En 2023, il a joué dans les films de fiction Crush, de Sonia Buchman, et Un jour fille…, de Jean-Claude Monod.

Derniers CDs monographiques parus : Into the Dark (Aparte), Blow up, En blanc et noir, De l’autre côté du miroir (Indesens), Douze Etudes (AdVitam), Talisman (Klarthe), Media Vita et Galerie des glaces (Klarthe).

Bibliographie

  • Karol Beffa et Guillaume Métayer, Camille Benoit critique musical. Textes choisis, présentés et annotés, La rumeur libre éditions, 2023, 352 p.
  • Karol Beffa, Camille Benoit compositeur, La rumeur libre éditions, 2023, 128 p.
  • Karol Beffa et Guillaume Métayer, Le Château de Monsieur Gymnopède. Sol et Rémi avec Satie, Paris, Seghers, 2023, 100 p.
  • Karol Beffa et Guillaume Métayer, Le Bal au clair de lune. Sol et Rémi avec Beethoven, Paris, Seghers, 2022, 100 p.
  • Karol Beffa et Guillaume Métayer, Le Mystérieux Boléro. Sol et Rémi avec Ravel, Paris, Seghers, 2022, 100 p.
  • Karol Beffa, L'autre XXe siècle musical, Paris, Buchet-Chastel, 2022, 240 p.
  • Karol Beffa, Saint-Saëns au fil de la plume, Paris, Premières Loges, 24 novembre 2021, 300 p.
  • Karol Beffa, Emanuele Coccia, Charline Coupeau, Erik Gonthier, Julia Hetta, Amin Jaffer, Dominique Jakob, Marc Jeanson, Brendan MacFarlane, Frédéric Malle, Carole Martinez, Sophie Pelletier, Evelyne Possémé, Benoît Repellin, Joana Vasconcelos, L'Âme du bijou, Paris, Flammarion, 13 octobre 2021, 288 p. (et traduction anglaise sous le titre The Soul of Jewellery, Paris, Flammarion)
  • Karol Beffa, Aleksi Cavaillez et Guillaume Métayer, Ravel. Un imaginaire musical, roman graphique, Seuil/Delcourt, août 2019 (mention spéciale du jury du Prix Livres & Musiques de Deauville 2020)
  • Karol Beffa et Jacques Perry-Salkow, Anagrammes à quatre mains. Une histoire vagabonde des musiciens et de leurs œuvres, Actes Sud, novembre 2018. (Prix Pelléas - Radio classique 2019)
  • János Garay (trad. du hongrois par Guillaume Métayer, préf. Karol Beffa, postface Guillaume Métayer), Háry János, le vétéran : Poème original de János Garay, Paris, éditions du félin, 14 juin 2018, 72 p.
  • Karol Beffa, Par volonté et par hasard : Théorie et pratique de la création musicale, Paris, Éditions de la Sorbonne, coll. « Itinéraires », 2018, 213 p.
  • Karol Beffa, Diabolus in Opéra : composer avec la voix, Paris, Alma, coll. « Concerto », janvier 2018, 184 p.
  • Sylvain Tesson, Luc Ferry, Michela Marzano, Claudia Senik, Boris Cyrulnik, Leili Anvar et Karol Beffa, Sept voix sur le bonheur, 23 février 2017, 179 p.
  • Karol Beffa, Parler, composer, jouer : Sept leçons sur la musique, Paris, Seuil, 9 mars 2017, 240 p.
  • Karol Beffa (dir.), Les nouveaux chemins de l’imaginaire musical, Paris, Collège de France, coll. « Conférences », 2016
  • Karol Beffa, György Ligeti, Paris, Fayard, 18 mai 2016, 464 p. (Prix René-Dumesnil de l'Académie des Beaux-Arts, Grand Prix des Muses-France musique)
  • Karol Beffa et Cédric Villani, Les coulisses de la création, Paris, Flammarion, 14 novembre 2015, 256 p.
  • Karol Beffa, Comment parler de musique ? : [leçon inaugurale prononcée le 25 octobre 2012], Paris, Collège de France/Fayard, 6 février 2013, 64 p.