mardi 07 décembre 2021
Mon compte
Vous n'êtes pas identifié
.
Paiement en ligne sécurisé par e-transaction du Crédit Agricole
Panier littéraire
Le panier est vide

À compter du 29 août 2018 les connexions sont cryptées pour la sécurité de vos paiements.

Carine Fernandez

Fernandez Carine

Fille de réfugiés espagnols, Carine Fernandez s’enfuit à seize ans sur les traces de l’amour en Arabie Saoudite. Elle en reviendra 25 ans plus tard, docteur en Lettres, pour entrer dans l’Éducation Nationale et commencer aussi sa carrière de romancière. Avec une langue vive, inventive, inspirée, elle décrit les profonds déséquilibres de certaines sociétés du Moyen Orient qu’elle connaît intimement. Mais les soubresauts de l’Histoire laissent aussi place à une intense poésie, comme dans son dernier roman Mille ans après la guerre (Les Escales, 2017), qui conte le destin de Medianoche, un « Bartleby espagnol », rescapé de la Guerre civile et du franquisme.

Expatriée plus de vingt ans au Moyen Orient et aux Etats Unis, elle vit actuellement à Lyon.

Avec la parution d’un recueil de poèmes Les routes prémonitoires aux Éditions La passe du vent elle renoue avec sa passion pour la poésie.

Bibliographie

Romans et nouvelles 

  • Mille ans après la guerre, Les Escales, 2017
  • Identités barbares, Lattès, 2014
  • Le châtiment des goyaves et autres nouvelles, Éditions Dialogues, 2014

Poesie

  • Les routes prémonitoires, Éditions La passe du vent, 2018
  • Les idiomes de l’ouest, Anthologie Triages, Éditions Tarabuste, 2001

Contributions à des revues litteraires et ouvrages collectifs 

  • « Lolita d’Alexandrie », poèmes, inGuetter l’auroreLittérature et résistances, 1944-2014, Éditions La passe du vent, 2014
  • Préface du recueil Quelles nouvelles ?, Éditions La passe du vent, 2014
  • « La frontera », chronique, inFrontières, ouvrage collectif, Éditions Lettres frontière, 2013