mercredi 06 juillet 2022
Mon compte
Vous n'êtes pas identifié
.
Paiement en ligne sécurisé par e-transaction du Crédit Agricole
Panier littéraire
Le panier est vide

À compter du 29 août 2018 les connexions sont cryptées pour la sécurité de vos paiements.

Jean-Michel Maulpoix

Maulpoix Jean-Michel

Jean-Michel Maulpoix est un poète et critique littéraire français, né à Montbéliard le 11 novembre 1952. Ancien élève de l’École Normale supérieure de Saint-Cloud, agrégé des lettres et auteur d'une thèse sur la notion de lyrisme, Jean-Michel Maulpoix a mené, parallèlement à ses travaux d'écrivain, une carrière d'enseignant et de critique. Il a  longtemps collaboré à La Quinzaine littéraire où Maurice Nadeau a accueilli son premier livre, Locturnes, en 1978 (Lettres nouvelles). Jean-Michel Maulpoix est  Professeur émérite à l'Université de  la Sorbonne nouvelle.

Écrivain, Jean-Michel Maulpoix est principalement l'auteur d'ouvrages en prose "poétique", parmi lesquels Une histoire de bleu, L'Écrivain imaginaire, Domaine public, et Pas sur la neige, publiés au Mercure de France. Son dernier livre, paru en 2022, est un recueil de poèmes en vers : Rue des fleurs. A l'occasion de cette parution, il a reçu pour l'ensemble de son œuvre le Prix Goncourt de la poésie. Il a reçu par ailleurs le Prix Max Jacob, le prix Roger Kowalski, le prix Alain Bosquet et le prix Louis Barthou. Ses ouvrages ont été traduits dans de nombreuses langues.

Jean-Michel Maulpoix a fait paraître des études critiques sur Henri Michaux, Jacques Réda René Char, Rainer Maria Rilke et Paul Celan, ainsi que des essais généraux de poétique (entre autres : La poésie malgré tout, La poésie comme l'amour Anatomie d u poète et Du lyrisme) .
Son écriture, où dialoguent sans cesse prose et poésie, se réclame volontiers d'un « lyrisme critique ».

Jean-Michel Maulpoix  dirige la revue numérique de littérature et de critique Le Nouveau Recueil.

Bibliographie

Choix bibliographiques

Poésie, prose

Locturnes, Lettres nouvelles/Maurice Nadeau, 1978.

La parole est fragile, Cheyne, 1981.

La matinée à l'anglaise, Seghers, 1981.

Émondes, Solaire, 1981 ; réédition Fata Morgana, 1986.

Dans la paume du rêveur, Fata Morgana, 1984.

Un dimanche après-midi dans la tête, P.O.L, 1984 ; Mercure de France, 1996.

Ne cherchez plus mon cœur, P.O.L, 1986. (Prix Max Jacob)

Papiers froissés dans l'impatience, Champ Vallon, 1987.

Précis de théologie à l'usage des anges, Fata Morgana, 1988.

Portraits d'un éphémère, Mercure de France, 1990.

Les abeilles de l’invisible, Champvallon, 1990.

Dans l'interstice, Fata Morgana, 1992.

Une histoire de bleu, Mercure de France, 1992.

L’écrivain imaginaire, Mercure de France, 1994

Domaine public, Mercure de France, 1998.

L’instinct de ciel, Mercure de France, 2000.

Chutes de pluie fine, Mercure de France, 2002.

Pas sur la neige, Mercure de France, 2004.

Une histoire de bleu, suivi deL’Instinct de ciel, Poésie/Gallimard, 2005.

Boulevard des capucines, Mercure de France, 2006.

Journal d’un enfant sage, Mercure de France, 2010.

Le voyageur à son retour, Le Passeur, 2016.

L’Hirondelle rouge, Mercure de France, 2017 (Prix R. Kowalski, Prix A. Bosquet)

Le Jour venu, Mercure de France, 2020.

Rue des fleurs, Mercure de France, 2022.

Essais critiques

Henri Michaux, passager clandestin, Champ vallon, 1985.

Jacques Réda, le désastre et la merveille, Seghers, 1986.

La voix d'Orphée, José Corti, 1989.

La littérature française depuis 1950, Hatier, 1991.

La poésie malgré tout, Mercure de France, 1995.

« Fureur et Mystère » de René Char, « Foliothèque », Gallimard, 1996.

La poésie comme l’amour, Mercure de France, 1998.

Henri Michaux : peindre, composer, écrire, Gallimard, 1999.

Du lyrisme, José Corti, 2000.

Le poète perplexe, José Corti, 2002.

Adieux au poème, José Corti, 2005. (Prix Louis Barthou de l’Académie française)

« Lettres à un jeune poète » de Rainer Maria Rilke, Gallimard, « Foliothèque », 2006.

Pour un lyrisme critique, José Corti 2009.

« Choix de poèmes » de Paul Celan, Gallimard, « Foliothèque », 2009.

La musique inconnue, José Corti, 2013.

Par quatre chemins, (Saint John Perse, René Char, Francis Ponge, Henri Michaux), essai sur la poésie du XXe siècle, éd. Presses Pocket, avril 2013.

La poésie a mauvais genre, José Corti, 2016.

Les cent mots de la poésie, P.U.F, « Que sais-je ? », 2018. (nouvelle édition en 2022).

Une histoire de l’élégie, Pocket, 2018.

Anatomie du poète, José Corti, 2020.

Les cent mots de Verlaine, P.U.F, « Que sais-je ? »2021.

Éditions à tirage limité, livres d’artistes

Voix blanches, poèmes, sérigraphie, Association Triangle, Bezons, 1979 et 1980.

Lichens, Triangle, Houilles, 1980.

Limbes, imprimé par Guy Goffette, L’Apprentypographe, Harnoncourt, 1983.

Minuscules tombeaux, avec des dessins de Christian Gardair, éditions Hautécriture, La Villedieu, 1987.

Recherche du soleil levant, Fata Morgana, 1990.

Léon Zack ou l'instinct de ciel, La Différence, 1991.

Le Bouton de nacre, conte, gravures de Philippe Blanc, éd. Nahu Ja, 1992.

Une histoire de bleu, exemplaire unique, enluminé et calligraphié par Christian Gardair. (1993)

Chemins de traverse, encres d’Henri Michaux, La Maison des amis des livres, Paris, 1994.

Le Beau jour, photographies de Patrick Bogner et Stéphane Spach, Le Bateau de papier, Strasbourg, 1994.

Au Pays de l’eau et du lézard blanc, journal d’un voyage au Vietnam, édition bilingue par les soins de l’Ambassade de France, (traduction du texte original par Ngo tu Lap, dessins de Nguyen Manh Tang), Hanoï 1999.

Élégie de novembre, poème accompagné de photographies de Tzu Chen Chen, éditions Transignum, Paris, 2005.

La nuit sera blanche et noire, texte calligraphié et illustré par Christian Gardair, Berson, 2008.

Filles de la lumière, extraits des Abeilles de l’invisible, illustrés et imprimés par Marie-France Missir dans son atelier pour les éditions Carré d’encre, 2015.

L’infini à portée de main, avec des peintures de Michel Remaud, avril 2016.

Numéros spéciaux de revues

Revue La Sape, numéro 43/44 intitulé "Jean-Michel Maulpoix. Poèmes inédits, entretien, études et témoignages", Montgeron, 1996.

Revue Nu(e),numéro 48 intitulé "Autour du bleu : sur l’œuvre de Jean-Michel Maulpoix", numéro coordonné par Corinne Bayle, Corinne Godmer et Jean-Yves Masson, Nice, Association NU, avril 2011.

Revue Faire part, numéro 28/29 intitulé "Jean-Michel Maulpoix, d'un bleu critique", dossier coordonné par Alain Chanéac, Jean Gabriel Cosculluela, avec Christian Arthaud, Alain Coste Mariac, 2011.

Sites WEB

Voir le site web www.maulpoix.net , créé par Jean-Michel Maulpoix en 1999.

Outre des textes lyriques et des études critiques, on y trouve une biographie, une bibliographie qui présente notamment les ouvrages traduits, une galerie et des liens vers d’autres sites internet.

Ce site a lui-même fait l’objet d’une étude par Oriane Deseilligny, « Maulpoix.net dans l’intimité de l’écriture poétique », parue dans la revue « Genesis », que l’on peut consulter à cette adresse : https://journals.openedition.org/genesis/496

***

Voir également le site du Nouveau recueil, naguère revue papier publiée par les éditions Champ vallon, à présent revue électronique animée par Jean-Michel Maulpoix : www.lenouveaurecueil.fr . Outre des articles critiques, on y trouve de nombreux textes de jeunes auteurs d’aujourd’hui.