mercredi 06 juillet 2022
Mon compte
Vous n'êtes pas identifié
.
Paiement en ligne sécurisé par e-transaction du Crédit Agricole
Panier littéraire
Le panier est vide

À compter du 29 août 2018 les connexions sont cryptées pour la sécurité de vos paiements.

Nil et autres poèmes (Kemény István)
Nil et autres poèmes (Kemény István)

Kemény István

Nil et autres poèmes

Edition bilingue français-hongrois. Traduit du hongrois et préfacé par Guillaume Métayer

EditeurRumeurs éditions

CollectionCentrale / Poésie

Date de parution06/2022

ISBN/code barre978-2-493-18206-7

Format (mm)141 x 192

ReliureDos carré collé, couverture avec rabats

Nombre de pages208

Poids249 g

Prix 19,00 €
Feuilleter

Avec Nil et autres poèmes, le deuxième recueil français du poète hongrois István Kemény, le lectorat francophone retrouve la voix singulière du grand représentant d’un postmodernisme lyrique et critique des marges intérieures de l’Europe, dont l'imaginaire teinté d’ironie se plaît à recueillir et exalter la profondeur dissonante et émouvante des mythes dans notre quotidien. À côté du récent recueil Nil (2018), publié ici dans son intégralité, des poèmes de plusieurs époques ont été rassemblés dans ce volume, pour faire écho à l’originalité de cette œuvre dans sa variété. (Traduit du hongrois et préfacé par Guillaume Métayer).

(extraits de la préface de Guillaume Métayer)

... Cette poésie de l’allégorie se plaît ... dans l’aporie. Elle affecte ... une forme d’insistance butée, presque obtuse, qui voudrait triompher du scepticisme à l’usure, rendre possible le miracle ... une minute avant qu’il ne survienne... elle s’applique à déjouer les séparations ... pour esquisser des rapports inouïs, non seulement avec l’histoire et le mythe, mais entre des événements considérés comme trop éloignés... Il s’agit, par là, de faire la démonstration d’une autre forme de la compréhension : non plus l’analyse qui divise, mais l’imagination qui relie, jusqu’au plus lointain, et lui donne ainsi sens dans l’ampleur quasi surhumaine, visionnaire de la représentation. La poésie est le lieu de telles rêveries qui pourraient bien s’avérer justes, si elles n’étaient infalsifiables, c’est-à-dire à la fois irréfutables et improuvables. En somme, ces poèmes, dans leur diversité libre de toute école, ne cessent de nouer des interprétations possibles, pour nous donner à comprendre, à penser, à imaginer et à sentir le monde autrement.