mardi 07 décembre 2021
Mon compte
Vous n'êtes pas identifié
.
Paiement en ligne sécurisé par e-transaction du Crédit Agricole
Panier littéraire
Le panier est vide

À compter du 29 août 2018 les connexions sont cryptées pour la sécurité de vos paiements.

Ici Algérie (Isabelle Pinçon)

Pinçon Isabelle

Ici Algérie

Cinquante fois un poème

EditeurLa passe du vent

CollectionNouvelle collection Poésie

Date de parution10/2020

ISBN/code barre978-2-84562-365-1

Format (mm)140 x 220

ReliureCahier thermo-collé

Nombre de pages80

Poids124 g

Prix 10,00 €
Feuilleter

Isabelle Pinçon a longtemps laissé mûrir en elle cet ensemble de courts textes, tournés vers un passé enfoui, avant de les dévoiler à son public. Fidèle, cependant, à sa démarche poétique, elle a construit son recueil, d’un bout à l’autre, dans la traversée d’une même narration. Les origines de l’auteure ici remontent à la surface. Un pays lointain, imagé et imaginé, revient à l’esprit, et se rappelle à nous, à nos souvenirs égarés. Odeurs, fleurs, plantes, tout est prétexte à poème. Mais à poème bref, taillé dans la pierre sèche. Les paysages d’une « autre » Méditerranée s’offrent à nous, par morceaux et par instants. Par éclats de voix retrouvés.

Avec Ici Algérie, Isabelle Pinçon fait aussi table rase du passé. De l’Algérie d’hier on passe, sans ménagement, à l’Algérie d’aujourd’hui. Comme une kyrielle d’échos à ce qui fait l’actualité brûlante de cette terre – poétique par excellence. Les courts textes que nous donne à voir (et, bien sûr, à entendre) Isabelle Pinçon sont partagés entre la tentation de la mémoire de l’exil forcé et les brûlures d’une époque encore loin d’être révolue.

Avec ce petit livre, composé de cinquante court poèmes plus un, Isabelle Pinçon nous emporte, à travers vignes, terreur et prière, dans un pays où ombre et lumière dominent les rares sommets d’une même colline.

Poésie de la précision et de l’hommage. Poésie de l’émotion retenue. Poésie, pour finir, du questionnement, de l’interrogation. Ainsi parle Isabelle Pinçon pour qui la voix des poètes demeure de la plus impérieuse nécessité. Ainsi parle Isabelle Pinçon. Pour les femmes et pour les hommes qui souffrent. Contre les mauvaises nuits et les souffrances imposées. Contre toutes les peurs qui nous envahissent…

Également disponible en coffret