vendredi 19 octobre 2018
Mon compte
Vous n'êtes pas identifié
.
Paiement en ligne sécurisé par e-transaction du Crédit Agricole
Panier littéraire
Le panier est vide

À compter du 29 août 2018 les connexions sont cryptées pour la sécurité de vos paiements.

Auteurs

Gérard Mathie
Gérard Mathie est né à Lyon en 1949. Il vit et travaille à Villeurbanne. Artiste plasticien, il expose régulièrement en France et à l’étranger depuis le début des années 80, collaborant entre autres avec les galeries Domi Nostrae à Lyon,Antoine de Galbert à Grenoble, Pascal Polar à Bruxelles et Le 116 art à Villefranche-sur-Saône qui le représente à ce jour. Son œuvre, en référence constante avec l’histoire de l’art et centrée sur les mythes de l’artiste, interroge son rapport au temps et au corps humain.
Jacqueline Merville
Écrivaine et peintre. Elle a publié huit récits aux Éditions Des femmes – Antoinette Fouque, parmi lesquels Presque africaine, 2010 ; Tenir le coup, 2011 ; Jusqu’à ma petite, 2014 ; Ces pères-là, 2016 ; des recueils de poésie, notamment à La Main courante, et dirige depuis 2002 une collection de livres d’artistes, « Le Vent refuse ». Son travail de peinture et d’écriture est traversé par ses voyages effectués autour du monde : de longues escales au Mexique, au Maroc, au Togo, en Amérique du Nord et au Laos. Depuis 1992, elle partage son temps entre le Sud de la France et l’Asie, en particulier les terres indiennes.
Jean-Paul Michallet
Jean-Paul Michallet anime des ateliers d’écriture depuis presque vingt ans.
Dans l’Éducation nationale, à l’université, en milieu carcéral, en hôpital psychiatrique.
Il donne aussi des conférences, intervient dans des stages, des séminaires, dans le groupe de réflexion sur les questions d’Appropriation Réappropiation de la Culture initié par la DRAC Languedoc-Roussillon. Il travaille actuellement en milieu périurbain pour une association dont le but est de développer les ateliers d’écriture et des rencontres-lectures en bibliothèques.
Il vit à côté de Nîmes. Il est né en 1951.
François Montmaneix
François Montmaneix. Né à Lyon en 1938. A été pendant de nombreuses années l’un des acteurs importants de la vie culturelle lyonnaise, en dirigeant l’Auditorium Maurice Ravel, à l’intérieur duquel il créa l’Artrium, galerie d’expositions et Le Rectangle, Centre d’Art, place Bellecour. Membre fondateur du Prix Roger Kowalski, Prix de Poésie de la ville de Lyon, créé en 1984, François Montmaneix est Président de l’Académie Mallarmé.
Au fil de ses recueils, il a cultivé des accords mélodieux chargés d’exprimer un être au monde plus rêvé que possédé, plus précieux d’être au bord de sa perte. Mais il a aussi appris à chanter faux, exprès, parce qu’une poésie de notre temps doit en exprimer les dissonances. Un élégiaque rageur n’est pas moins élégiaque, mais il fait sa part à la colère, sans quoi toute plainte n’est que résignation. Écrire n’est pas pour le poète une activité confortable : c’est provoquer une large fissure aggravant / la distance entre lui et lui-même. (D’après Jean-Yves Debreuille.)
Jean Pérol
Jean Pérol a vécu à Tokyo, à New York, à Fukuoka, à la Nouvelle Orléans, à Kaboul et à Paris. Au fil de ces longues errances, il a acquis un sens certain du relativisme des civilisations, et une grande fidélité à la sienne. Vit actuellement en Ardèche.
Isabelle Pinçon
Née en Algérie en 1959, a habité LYON jusqu’en 2000, vit aujourd’hui à Nantes, à proximité de l’océan. Psychologue et psychanalyste par le rêve éveillé. Prix Kowalski de la ville de Lyon en 1994 pour « Emmanuelle vit dans les plans », son premier texte de poésie. Invitation à des lectures publiques en France et à l’étranger (Suisse, Indonésie, Algérie, Canada…), notamment dans le cadre du Printemps des poètes. Participation à de nombreuses revues de poésie dont Verso, Décharge, N47, Aka, Triages… et anthologies (Prétexte Éditeur, Tarabuste…).
Alain Pouillet
Alain Pouillet est né en 1953 à Serbannes, dans l’Allier. Il a participé à plus de 130 expositions individuelles et collectives depuis 1976, en France et à l’étranger. Nombreuses œuvres sont conservées dans les collections publiques et privées.
Thierry Renard
Né le 14 août 1963, à Lyon. Mère d’origine piémontaise, employée. Père lyonnais, ouvrier. Études secondaires au lycée Jacques Brel de Vénissieux. Ancien élève du Conservatoire d’art dramatique de Lyon. S’est fait remarquer, dès 1978, dans la région lyonnaise — en tant que comédien, poète, et animateur de revue. A longtemps partagé sa vie entre l’écriture, le théâtre, et la rue — la sienne, celle qu’il remonte ou qu’il descend sans cesse, parmi les gens de son quartier et entre les grandes usines. Il est aujourd’hui directeur artistique de l’Espace Pandora à Vénissieux, lieu de diffusion et de communication de la poésie.
Chevalier des Arts et des Lettres, promotion du 1er janvier 2008.
Officier des Arts et des Lettres, promotion du 14 juillet 2013.
Françoise Rey
Françoise Rey naît le 25 octobre 1951 à Bourg St-Maurice, d’un père originaire de l'Oisans et d’une mère fille d’immigrés italiens. Après des études de lettres à Grenoble, elle est nommée au Bois d’Oingt, « dans un collège paisible au milieu des vignes », elle « tombe amoureuse de l’endroit ». L’enseignement lui sera « un bonheur et une source d’épanouissement ».
Arthur Roques
Arthur Benjamin Roques est né de père inconnu en 1852 à Montpellier, de Marguerite Roques, sans profession, il fut sans doute confié à l'Assistance publique. Ayant selon ses dires cessé d'étudier à douze ans, on le retrouve à l’École des Mousses de Sète (bâtiment : l'Hérault). Mousse puis Novice de 14 à 17 ans. Sur un coup de tête, il abandonne la marine. On le retrouve en 1869... Vol à Tours, quinze jours de prison. Août 1869, escroquerie: trois mois d'emprisonnement. Entrée en guerre le 19 juillet 1870, en août, un mois de prison pour rébellion. En septembre, deux mois de prison pour vagabondage. Roques met ces dix ans de prison à profit pour acquérir une culture d'autodidacte.
A partir de son abondante correspondance un livre a été publié aux éditions Actes Sud qui retrace sa vie, écrit par Claude Barousse, Arthur Roquers : Parole de forçat, Actes Sud, Juin, 1989, 254 pages. Les poèmes rassemblés dans un carnet ont été publiés par La rumeur libre éditions.
Joël Roussiez
Ecrivain français, né en 1951 à Morez dans le Jura, quelques années de toute jeunesse dans le pays de Gex, études à Nantes, séjourne en Autriche; de retour en France il s'installe en Bretagne. À ce jour, travaille comme enseignant.
Gilda Sabsay Foks est psychanalyste et psychiatre à Buenos-Aires depuis 1959. Elle est membre de l’Association psychanalytique argentine (APA) et l'auteure d'un grand nombre d'articles où elle développe les thèmes de la voix, de la perversion et du narcissisme comme fonction libidinale. Très liée à la France, elle séjourne fréquemment à Paris.
Olivier Saint-Pierre
Né à Lyon en 1955. Il enseigne depuis trente ans le dessin et la peinture et depuis dix ans la médiation artistique à des travailleurs sociaux.
Annie Salager
Annie Salager habite à Lyon, est hispaniste et originaire du Sud. Elle est poète, écrivain et traductrice.

Dominique Sampiero
Né en 1954 dans l’Avesnois (Nord), Dominique Sampiero est devenu instituteur dans le Denaisis, puis directeur d’école maternelle. Il restera fidèle au ciel du Nord qui lui est un horizon vital. Il a publié plus d’une trentaine de recueils de poésie, romans et récits, livres pour la jeunesse, pour le théâtre. Il est également le scénariste de deux longs métrages réalisés par Bertrand Tavernier : Ça commence aujourd’hui (1997), et Holy Lola (2003).
Son travail a été salué de nombreux prix, citons récemment le Prix Omar Khayyam 2013 et le Prix Robert Ganzo 2014 (Étonnants Voyageurs) pour La Vie est chaude (éditions Bruno Doucey) et l’ensemble de son œuvre.
Il est membre de l’académie des César depuis 2004.
Patricio Sanchez Rojas
Patricio Sanchez Rojas est poète, enseignant, traducteur et animateur d’ateliers d’écriture. Né au Chili, il passe son enfance à Talca et à Valdivia. En 1977, sa famille est expulsée du pays et s’installe à Paris. Il poursuit ses études hispaniques à Montpellier et à Madrid. Ses poèmes figurent dans diverses revues de littérature et anthologies françaises, hispanophones et italiennes. Il a reçu de nombreuses récompenses littéraires au Chili en Espagne et en France. Il est membre de la Maison de la poésie Jean Joubert de Montpellier.
Michel Thion
Michel Thion est né en 1947 à Issy-les-Moulineaux. Il écrit depuis près de 45 ans de la poésie, de courts textes en prose, avec de longs silences. Il travaille le poème court, le tercet inspiré du haïku, mais qui est autre chose : un jet tranchant, une tentative un peu désespérée de résumer un monde en trois lignes courtes, en quelques mots, bien loin de l'humour détaché, presque nonchalant, du haïku japonais.
Pierre Tilman
Pierre Tilman se lit, s’entend, se voit. Il est né en 1944 à Salernes, dans le Var. Après une quarantaine d’années passées à Paris, il vit aujourd’hui à Sète.
On peut lire sa poésie sous forme de livres mais on peut aussi l’entendre en live.
On peut le qualifier de performeur, de poète visuel. Il est un homme des rues et des bars, un mammifère, un animal cultivé, avec en lui quelque chose de végétal et de minéral. Cela signifie qu’il a un rapport au silence, qu’il est un poète de la vie, qui peut passer beaucoup de temps pour penser aux choses simples.
Thomas Vercruysse
Né à Clermont-Ferrand en 1978, Thomas Vercruysse est poète et essayiste. Il enquête sur la création, de manière spéculative dans son travail de chercheur et inductive dans son travail d’auteur.
Joël Vernet
Joël Vernet est né dans un village aux confins de la Haute-Loire et de la Lozère. Dès les années 1975, il entreprend plusieurs voyages à travers le monde qui le conduiront en Afrique, Asie, Europe. Il a vécu deux années à Alep (Syrie).
Il a publié plusieurs livres chez Lettres Vives, Fata morgana, Cadex Éditions, l’Escampette, La Part des anges, Le Temps qu’il fait, La Part commune, tous livres inclassables, ni poèmes véritables, ni journaux de voyages, où sont célébrés le minuscule et l’immense, le proche et le lointain.
Il travaille avec des photographes, Michel Castermans, Françoise Nuñez, Bernard Plossu, Pierre Verger, et de nombreux peintres, en particulier Jean-Gilles Badaire.

Photo Kirghizistan 2014 de Françoise Fressonnet
Luis Antonio de Villena
Né en octobre 1951, Luis Antonio de Villena est poète, auteur de romans, de traductions et d'essais. Après des études de Lettres classiques et orientales il s’est consacré à la littérature et au journalisme. Son œuvre -vers ou prose- a été traduite en de nombreuses langues : entre autres en allemand, japonais, italien, français, anglais, portugais et hongrois.
Julie Villeneuve
Née à Lyon en 1979, elle a grandi dans le Var. Diplômée à l’INSAS (Institut National des Arts du Spectacle, à Bruxelles), en section mise en scène théâtre. En 2007 elle s’installe à Marseille et fonde la compagnie du Facteur indépendant, avec laquelle elle mène des ateliers de théâtre et d’écriture dans divers lieux (hôpitaux, maisons de retraite, collèges, centre carcéraux…) et crée des spectacles. « Mon écriture théâtrale ou poétique, est imprégnée de ces rencontres, de l’effet qu’elles me font, du balbutiement des uns, de la logorrhée des autres, des scansions, des hésitations, de ce que le corps dit et que la voix retient, du mystère toujours qui émane de la présence de l’autre. »
Maryse Vuillermet
D’origine jurassienne, Maryse Vuillermet habite depuis une vingtaine d’années dans les environs de Lyon, après un périple d’enseignante itinérante qui l’a menée de Grenoble à l’Algérie, puis à Dunkerque, Saint-Etienne, et Lyon. Elle rêvait de devenir écrivain voyageur ! Après avoir été maître de conférences en littérature du XX° à l’université Claude-Bernard Lyon 1, elle est aujourd’hui chercheur associé à l’université Lumière Lyon 2. Sa recherche universitaire porte sur la représentation du travail dans le roman du XX°.
Nikolaï Zabolotski
Né en 1903 près de Kazan, mort à Moscou en 1958, Nikolaï Zabolotski est l’un des grands poètes russes du XXe siècle. En France, son œuvre reste à découvrir, car jusqu’à ce jour elle n’a fait l’objet que de rarissimes et très ponctuelles traductions dans des anthologies.

La première phase de l’itinéraire poétique de Zabolotski prend essor dans la deuxième moitié des années vingt, décennie d’une extraordinaire richesse dans les arts comme dans le mouvement de la société. Il règne en ces années une atmosphère où l’esprit de l’utopie prospère comme jamais, avant qu’un terme brutal y soit mis au début des années trente. Zabolotski fut à ce moment-là l’un des « derniers modernistes » avec ses amis de l’Oberiou, cette « Association pour un art réel » qu’il contribua à fonder en 1928, à côté de Daniil Harms et d’Alexandre Vvendenski.
 Cahier de création
Textes et dessins des enfants de la Maison de Vaugneray (69), réalisés dans le cadre d'un atelier Ecriture et Peinture, animé par Patrick Laupin et Olivier Saint Pierre.
Maintenant un livre existe. Il laisse entendre que la création est un éveil et une rencontre, un bien qui nous civilise en commun et à quel point il est nécessaire de la faire entrer dans les écoles.
 Atelier-fabrique de mots et d'images - Collège Marcellin Champagnat - Feurs
Textes et dessins des enfants du Collège Marcellin Champagnat de Feurs (42), réalisés dans le cadre d'un atelier-fabrique de mots et d'images animé par Laurence Aulagne et Marie-Christine Robert, enseignantes.
Che vuoi ? est depuis 1994 la revue du Cercle Freudien. Revue de psychanalyse, elle contribue au travail d’élaboration indispensable à la pratique en mettant en oeuvre les deux principes fondateurs de l’association : l’accueil de l’hétérogène, le risque de l’énonciation.
Chaque numéro est conçu comme un ensemble visant à dégager une problématique à partir d’un thème choisi par le Comité de rédaction. Un Cabinet de lecture présente des ouvrages récemment parus.