lundi 15 juillet 2024
Mon compte
Vous n'êtes pas identifié
.
Paiement en ligne sécurisé par e-transaction du Crédit Agricole
Panier littéraire
Le panier est vide

À compter du 29 août 2018 les connexions sont cryptées pour la sécurité de vos paiements.

Auteurs

Cerdà Jordi Pere
Jordi Pere Cerdà, de son vrai nom Antoine Cayrol, est un écrivain français de langue catalane né à Saillagouse au cœur de la Cerdagne (Pyrénées-Orientales) en 1920 et mort à Perpignan en 2011. Autodidacte, exerçant le métier de boucher puis de libraire, il s’est distingué par son action de passeur et de résistant pendant la Seconde Guerre mondiale.
Jordi Pere Cerdà laisse une œuvre littéraire polyfacétique : théâtre, roman, nouvelles, poésie, essais biographiques, critique d’art. En 1999, il reçoit le Prix national de Littérature de la Generalitat
de Catalunya. Son œuvre poétique complète a été éditée en catalan par les éditions Viena à Barcelone mais reste méconnue du public francophone.
Chaine Stani
Stani Chaine, né en 1952, vit à Saint Romain de Popey (69). Auteur, essayiste, commissaire d'expositions et poète. Critique d’art depuis 1985, membre de l’AICA (Association Internationale des Critiques d’Art).
Chanson Jonathan
Jonathan Chanson est né en 1985 à Versailles. Il est diplômé de l’École Professionnelle Supérieure d’Art Dramatique de Lille (aujourd’hui École du Nord). Il a mis en scène plusieurs pièces et lectures et a joué dans divers spectacles. Après trois années en classe préparatoire littéraire, il s’est orienté vers le professorat. Il est professeur auprès de jeunes porteurs de handicap cognitif. Il anime depuis de nombreuses années des ateliers de théâtre avec des personnes en situation de handicap. Il joue régulièrement ses poèmes et est critique de théâtre et de danse contemporaine, pour son blog et pour le site ResMusica. Naître au rien suivi d’Izieu est son premier recueil.
Charlebois Jean
Né en 1945, à Baie-Saint-Paul (mais, on dit que sa mère a accouché à Québec). Jean Charlebois est écrivain — pour gagner sa mort.
Parallèlement, il exerce le métier d’écrivain public — pour gagner sa vie —, c’est-à-dire fabricant de textes sur mesure pour des sociétés publiques ou privées, des P.M.E., pour des musées, des chanteurs, des acteurs, des cinéastes…
Charlemagne Sandrine Malika
Sandrine-Malika Charlemagne, après une formation de comédienne chez Véronique Nordey, joue entre autres sous la direction de cette dernière, de Jean-Claude Fall, d’Armel Veilhan, d’Armand Gatti... Son blog https://sandrinemalikacharlemagne.blogspot.com/p/comediennes.html

Madeleine Chaumat, née dans un petit village de la Drôme en 1927, s’est embarquée pour l’Algérie au début des années cinquante comme employée à la Caisse d’Allocations Familiales du Bâtiment d’Alger. Elle est confrontée d’emblée à une réalité qu’elle ne soupçonnait pas de ce qu’on appelait alors un département français d’outre mer : des inégalités flagrantes et un racisme latent. Au moment de la guerre d’Algérie, elle s’est engagée auprès de ceux qui luttaient pour l’indépendance.
Chavardès Patrick
Auteur de romans, nouvelles, théâtre et paroles de chanson, Patrick Chavardès, né à Paris, a étudié la littérature et la philosophie au Centre Universitaire Expérimental de Vincennes. Il a suivi les cours du théâtre Daniel Sorano. Après avoir enseigné et voyagé en Asie, il a créé un atelier d'écriture à l 'Université Populaire de Chalon-sur-Saône. Il a par ailleurs publié des poèmes dans de nombreuses revues.
Che vuoi ? est depuis 1994 la revue du Cercle Freudien. Revue de psychanalyse, elle contribue au travail d’élaboration indispensable à la pratique en mettant en oeuvre les deux principes fondateurs de l’association : l’accueil de l’hétérogène, le risque de l’énonciation.
Chaque numéro est conçu comme un ensemble visant à dégager une problématique à partir d’un thème choisi par le Comité de rédaction. Un Cabinet de lecture présente des ouvrages récemment parus.
Antoine Choplin est né en 1962. Il vit près de Grenoble où il concilie son travail d’auteur, ses activités culturelles – il a notamment fondé et dirige le Festival de l’Arpenteur depuis 1996 – et sa passion pour la marche en montagne. Il a publié une douzaine de livres, roman, poésie, récit.
Clancier Sylvestre
Poète, essayiste et critique littéraire né à Limoges le 19 juin 1946. Sa formation philosophique l'a amené à entreprendre des recherches sur l'allégorie et le symbolisme, ainsi que sur la patascience et l'imaginaire. Conquis par le surréalisme et le Grand Jeu, participe aux avant-gardes ( TXT, Génération, Textruction ) à la fin des années soixante et jusqu’en 76. Vit au Québec en 71 et 72. Peintre et poète, philosophe à ses heures, il devient éditeur en 79 (Clancier Guénaud / Erés), puis revient à l’écriture en 90.
Ses poèmes ont été traduits en plusieurs langues : anglais, arabes, croate, espagnol, grec, hébreu, italien, macédonien, néerlandais, portugais, roumain, slovaque, slovène.
Collongues Anne
Anne Collongues est née en 1985 et a grandi en banlieue parisienne, entre terrains vagues et paysages impressionnistes. Après ses études aux Beaux-Arts de Paris, elle a habité trois ans en Israël. Écrivaine et photographe, son premier roman est paru en 2016. Elle habite aujourd’hui à Paris.
Colombe Boncenne
Colombe Boncenne est née en 1981 à Paris où elle vit toujours.
Après des études de lettres, elle commence à travailler dans l’édition. À partir de 2009, elle devient programmatrice pour des manifestations littéraires.

Combes Francis
Francis Combes est né le 31 mai 1953, à Marvejols, en Lozère (France).
Il est diplômé de Sciences Po (1974) et a fait des études de langues orientales (russe, chinois et hongrois).
Cosculluela Jean Gabriel
Né en 1951 à Rieux- Minervois (Aude), il vit en Haute-Ardèche, après avoir vécu plus de quinze ans à Montpellier et dans les Cévennes. Conservateur en chef des bibliothèques, écrivain, traducteur de l’espagnol. Éditeur, il co-dirige la collection Espaces de peu aux Éditions Atelier des Grames. Il prépare l’édition d’inédits de Joë Bousquet aux Éditions Hippocampe. Également commissaire d’expositions. Depuis 1995, il travaille avec des artistes pour des livres singuliers. A publié dans plusieurs maisons d'éditions.
Crane Hart
Harold Hart Crane naît à Garrettsville, dans l’Ohio, le 21 juillet 1899. Poète précoce, il arrive à New York en 1916 avec l’intention de devenir poète, et il s’y fait connaître. Mais sa sensibilité romantique dans une époque moderniste et son éloignement de tout engagement politique déconcertent ses contemporains. Le critique Harold Bloom qualifie le projet de Crane de whitmanien : il s’agit de faire fusionner le mythe de l’Amérique avec un homoérotisme (au sens anglo-saxon) accompli. Certains poèmes de Hart Crane, denses, semblent résister à l’élucidation ; on pense à Gerard Manley Hopkins, mais aussi à T. S. Eliot ou même, dans leur hermétisme splendide, à Stéphane Mallarmé.

Il se trouve un écho de transcendance dans l’œuvre poétique de Hart Crane : élans vers l’extase et angoisses érotiques traversent, coulées de métaphores en fusion, les poèmes de White Buildings, The Marriage of Faustus and Helen et Voyages. Le 27 avril 1932, à midi, Hart Crane, revenant de Mexico, se jette du pont du navire Orizaba qui le ramenait à New York, physiquement et moralement miné par l’alcool et le désespoir.
Crespel Jean-Pierre
Jean-Pierre Crespel a commencé à écrire et à publier dès l’âge de seize ans, notamment dans les revues Encres vives, Dire, Impact 10 et Verticales 12 et dans un grand nombre d’anthologies françaises, suisses, roumaines et israéliennes.
En 1970, il participe à la création de la revue iconoclaste Périmètre avec Michel Eckhard aux Paragraphes littéraires de Paris, Éditions José - Millas Martin. Il crée également, en 1987, avec Michel Eckhard-Elial, la revue Levant, Cahiers annuels de l’Espace Méditerranéen consacrés au dialogue des cultures des trois rives de la « Mare Nostrum » et afin de faire connaître au public français les auteurs émergents du Proche et Moyen-Orient non traduits en langue française, dont des poètes, romanciers, nouvellistes, philosophes, conteurs, photographes, essayistes, artistes plasticiens français, israéliens, palestiniens, arméniens, espagnols, grecs, italiens, syriens, irakiens, libanais et portugais. À ce jour onze exemplaires ont été réalisés.
Crespel Jérôme
Marionnettiste, aïkidoka, thérapeute en énergétique, comédien et poète… Jérôme Crespel suit le fil invisible qui relie toutes ces disciplines. L’écriture l’accompagne depuis l’enfance. Devenu comédien il se plonge dans le spectacle historique, comme acteur et comme scénariste. Parallèlement, il pratique intensément l’Aïkido.
Joëlle Cuvilliez est journaliste, nouvelliste et auteure d’ouvrages en développement personnel (notamment sur le rire).
Né à Saint-Étienne. Émigre à Lyon.
Daoud Périac Sophie
Sophie Daoud Périac née à Neuilly Sur Seine, passe son enfance et sa scolarité à Tunis, fait des études de médecine et de psychiatrie à Paris. Pratique la psychanalyse et la photographie. Son travail photographique argentique noir et blanc évolue depuis une trentaine d'années émaillées d’expositions, à Paris dont une chez Agathe Gaillard, en Autriche à Linz ou encore en Tunisie. Publications dans les revues Contretemps Voile Ed Galilée, Secousse, Europe Lorand Gaspar, revue La Voix du Regard , Silence Paroles de psychanalystes Ed Eres.
Darmet Louis
Disparu le 2 septembre 1918, à vingt-sept ans, sur le front picard, Louis Darmet fait partie des cinq cent soixante « écrivains morts pour la France » célébrés au Panthéon. En 1912, le jeune poète avait publié un premier recueil, Près du piano fermé qui, dans la filiation du symbolisme illustré par Charles Guérin ou Albert Samain, exprimait le regret de l’enfance perdue et la difficulté d’aimer.
Né à Bernay-en-Ponthieu en 1939, fils d'instituteurs, il obtient en 1966 l'agrégation d'anglais. Il fera toute sa carrière à l’Université de Picardie. Son aventure poétique prend rythme et reflet dans une rivière des côtes de la Manche, la Maye, qui se jette dans la Baie de Somme. Traducteur de Walt Whitman et de Ted Hughes, il a fait paraître en 2016 (collection Poésie/Gallimard) « L’indiscipline de l’eau », une anthologie personnelle et, en 2018, « La Gaufre vagabonde », prose poétique, aux Éditions Cours toujours.
de Boccard Frédéric
Frédéric de Boccard est né en Suisse en février 1964. Il débute sa carrière à Paris comme scénariste de bande dessinée chez Dargaud.
Depuis 1993, il vit et travaille à Lyon où il se consacre à la peinture et à l’écriture.
de Brancion Paul
Paul de Brancion est né en 1951. Après des études de philosophie, il a longtemps été professeur d'université, enseignant la philologie romane et la littérature (Aarhus, Danemark ; Strasbourg). Il travaille désormais à Paris.
Il est fondateur et directeur de la rédaction de la revue littéraire Sarrazine (depuis 1993) dont le siège est à la Maison des Associations de Saint Germain en Laye. Il a été producteur et animateur de radio (émissions littéraires à Strasbourg et à Paris).
de Villena Luis Antonio
Né en octobre 1951, Luis Antonio de Villena est poète, auteur de romans, de traductions et d'essais. Après des études de Lettres classiques et orientales il s’est consacré à la littérature et au journalisme. Son œuvre -vers ou prose- a été traduite en de nombreuses langues : entre autres en allemand, japonais, italien, français, anglais, portugais et hongrois.
Mireille Debard est une journaliste (et militante) française, née en 1935 à Oullins, dans le département du Rhône, cofondatrice du Groupe d’action et de résistance à la militarisation. En 1967, elle devient secrétaire du Groupe lyonnais de soutien aux « renvoyeurs » du livret militaire. La Lettre des objecteurs, à ce sujet, la mentionne régulièrement comme contact privilégié. Elle travaille comme journaliste judiciaire à partir de 1978. Elle est collaboratrice de l’Agence France-Presse, de Libération, des Petites Affiches et de Le Fou parle. Elle a, notamment, couvert le Procès de Klaus Barbie qui s’est tenu devant les la Cour d’Assises du Rhône du 11 mai au 3 juillet 1987.
En 2020, elle publie Là. Le choix d'une vie : souvenirs d'engagements, son autobiographie où elle évoque notamment ses multiples engagements religieux, sociaux et politiques, son itinéraire intellectuel, sa famille et ses amis.
Debreuille Jean-Yves
Jean-Yves Debreuille est l'auteur de plusieurs ouvrages sur la littérature française du XXè siècle. Il a cependant consacré l'essentiel de son œuvre à l'écriture poétique, après la seconde guerre mondiale. Il est à l'origine de l'édition des œuvres complètes de Jean Tardieu (Gallimard) et de celles de Luc Bérimont (le cherche midi). Jean-Yves Debreuille est également un spécialiste de l'École de Rochefort, sur laquelle il a donné l'ouvrage de référence, il est l'auteur d'ouvrages sur Paul Eluard, Jean Follain, André Frénaud, Lorand Gaspar. Il est Professeur émérite de l'Université de Lyon 2.
Deguy Michel
Michel Deguy, poète, philosophe, professeur émérite de littérature à l’Université de Paris 8, a fondé la revue Po&sie en 1977 et la dirige depuis lors. Il a présidé le Collège international de philosophie de 1989 à 1992, et la Maison des Écrivains de 1992 à 1998. Son œuvre est publiée principalement chez Gallimard (deux tomes de la collection Poésie rassemblent les parutions de 1960 à 2007), au Seuil (collections Fiction et Cie et Librairie du XXIe siècle), chez Galilée (six ouvrages dont La Raison poétique, 2000, et La Vie subite, 2016), et chez Hermann ( Écologiques, 2012 ; La Fin dans le monde, 2009). Il décède le 16 février 2022 à Paris.
Marc Delouze, poète et voyageur « par la force des choses ». Premier recueil, « Souvenirs de la Maison des Mots », (précédé de « Par manière de Testament », préface d'Aragon) paraît en 1971.
Quelques années plus tard, se refusant « à faire le poète », il s'installe dans un silence éditorial d'une vingtaine d'années, pendant lesquelles il travaille à la recherche de nouveaux supports d'expression poétique, liés à la Cité d'aujourd'hui : spectacles de rue, poésie musicale, interventions diverses… et, en 1982, il crée l'association Les Parvis Poétiques, qui organise des événements, des festivals, des expositions sonores, des lectures-spectacles…
Né en 1936 en Sardaigne, a été enseignant, directeur de la bibliothèque de l'Université des sciences politiques et sociales de Turin et a collaboré à de nombreuses revues littéraires. Il est aussi traducteur.
Dextre Roger
Roger Dextre est né en 1948 à Charlieu, Loire. Études de philosophie à Lyon et Munich. Enseigne. Travaille en entreprise. Puis quinze ans avec des personnes adultes handicapées. Puis formateur avec des travailleurs sociaux pendant quinze ans. A publié des livres de poésie et des essais en amitié avec des peintres et dans une approche phénoménologique. A animé des ateliers d'écriture au sein de l'Association régionale des infirmes moteurs cérébraux et aujourd'hui à Vaulx-en-Velin au sein de l'association Dans tous les sens.
Dickow Alexander
Alexander Dickow est poète, chercheur, traducteur.
Je suis né à Lexington, Kentucky, et j’ai grandi à Moscow, Idaho, une petite ville universitaire au pied des montagnes, dans les terres riches et les collines ondulantes de la région qu’on appelle « the Palouse» (dérivée du français « pelouse », dit-on). J’ai vécu sept années non-consécutives en France, dont une année Fulbright en 2003-2004. Grâce en partie à une bourse Jacob K. Javits, j’ai terminé mon doctorat en cotutelle entre Rutgers University et l’Université Paris 8. J’habite aujourd’hui à Blacksburg, Virginie, où je suis associate professor of French.
Dinu Flamand
Dinu Flamand est né le 24 juin 1947 dans un petit village au nord de la Transylvanie, en Roumanie.
Après des études de philologie, il travaille à Bucarest pour de multiples maisons d’édition et des revues.
Doucet Laurent
Laurent Doucet est tombé dans l'Athanor du Surréalisme à l'âge de dix-sept ans. Il préside actuellement l'association « La Rose Impossible » pour la réhabilitation de l’ancienne maison d’André Breton à Saint-Cirq-Lapopie. Il a co dirigé en 2016 l’ouvrage collectif « J’ai cessé de me désirer ailleurs » paru aux Éditions La Passe du vent pour saluer la mémoire du fondateur du surréalisme à l'occasion du cinquantenaire de sa disparition. Sa poésie se nourrit aussi d'un incessant tour du monde, de l'Afrique à Moscou, et de la Chine à New-York, traversant l'Europe et la Méditerranée à plusieurs occasions… Chez le même éditeur son recueil bilingue « Au Sud de l'Occident – South of the West » (trois fois réédité depuis sa sortie en 2015) est inspiré d'un voyage dans le désert marocain, et il a récemment participé avec le poète-éditeur Laurent Albarracin à un livre d'entretiens, « Conjonction d'insubordination », 2018, sur l'écrivain Christian Viguié avec qui il anime l'événement « Poésie Jour & Nuit » à Vicq sur Breuilh en Limousin. Il est devenu récemment directeur de la Revue « A Littérature – Action » aux Éditions Mars-A.
Doucey Bruno
Pour Bruno Doucey, né en 1961 dans le Jura, la poésie est un art de l’hospitalité, « un voyage par lequel nous métissons nos héritages culturels et humains pour bâtir un nouvel art de vivre ensemble », une résistance qui conduit à la lumière. Après avoir dirigé les Éditions Seghers, il a fondé en 2010, avec la romancière Murielle Szac, une maison d’édition vouée à la défense des poésies du monde et aux valeurs militantes qui les animent.
Doudiès Rémi
Rémi Doudiès est né le 1er octobre 1992. Un accident de naissance le fait entrer dans la vie avec l’étiquette IMC. À sept ans déjà il sait se faire comprendre : il veut être écrivain.